La Fédération Internationale des Universités Catholiques

Choeurs
Choeurs

C'est à l'initiative de l'Università Cattolica Del Sacro Cuore (Milan, Italie) et de la Katholieke Universiteit Nijmegen (Nijmegen, Pays-Bas) que des mesures préliminaires ont été prises en 1924 pour réunir les universités catholiques en une Fédération afin de discuter de questions spécifiques d'intérêt commun. Ces efforts furent concrétisés l'année suivante lors d'une réunion à l'Institut Catholique de Paris où 14 universités des différentes parties du monde furent représentées à une première Assemblée Générale.

Ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale que la Fœderatio Universitatum Catholicarum a pris son envol. Elle fut reconnue par un décret du Saint-Siège en 1948 et par le pape Pie XII en 1949. Elle est devenue la Fédération Internationale des Universités Catholiques (FIUC) en 1965. La FIUC collabore activement avec la Congrégation pour l'éducation catholique.


 

AG illust1
AG illust1

Six services majeurs dédiés aux affiliés articulent les activités de la Fédération
 

1. Un département Formation Continue

C'est en tenant compte des changements de l'enseignement supérieur et en voulant mieux préparer nos universités catholiques que le Département de la Formation a été créé.

Ces formations s'articulent autour de thèmes tels que " Gestion et Leadership ", " Internationalisation et Interculturalité ", " Innovation pédagogique ", " Conflit académique et médiation ", " Pastorale universitaire ", " Amélioration des politiques de recherche ".

L'offre de formation est appelée à évoluer afin de prendre en compte la réalité d'un monde universitaire en perpétuelle mutation et de proposer des programmes qui permettront au personnel universitaire et catholique mondial de relever les grands défis d'aujourd'hui et de demain.

Pour la période 2017-2018, pas moins d'une douzaine de formations en présentiel ont été dispensées en anglais, espagnol et français, au bénéfice d'une centaine de personnes.

Pour plus d'informations, vous pouvez visiter la page dédiée au Département de la Formation.

2. Le Fonds de dotation Laudato Si' pour des projets académiques et sociaux

Depuis 2018, la FIUC dispose d'un outil de financement pour les projets de coopération universitaire et sociale. Le fonds de dotation Laudato Si' vise à soutenir une politique de développement de programmes de recherche en sciences humaines et sociales dans les établissements d'enseignement supérieur catholiques du monde entier.

3. Le CIRAD, un outil pour favoriser la coopération scientifique

La mondialisation des questions internationales oblige la communauté des chercheurs à travailler désormais à l'échelle internationale, afin d'appréhender les problèmes dans leur dimension globale mais aussi en considérant leurs impacts locaux. Les universités membres de la FIUC offrent l'avantage d'être présentes sur tous les continents, de pouvoir aborder la recherche dans une perspective pluridisciplinaire intégrant les attentes culturelles et de pouvoir travailler dans le cadre de groupes de recherche internationaux, au sein du Centre international de recherche et d'aide à la décision (CIRAD). Ce dernier, fondé en 1975, a pour objectif de promouvoir la recherche interuniversitaire et pluridisciplinaire dans le cadre de la coopération internationale et offre un espace de rencontres, de débats, de productions intellectuelles et de partage des connaissances...

4. Le Département Prospective de l'Enseignement Supérieur

Le marché mondial de l'enseignement supérieur est aujourd'hui confronté à de profondes mutations ; celles liées à la 4ème révolution industrielle, organisée autour de la révolution des NTIC et maintenant de l'Intelligence Artificielle, sont parmi les plus importantes. A court terme, l'organisation de nos campus sera profondément modifiée ; Si le monde de l'emploi sera transformé par l'émergence de nouveaux métiers, la disparition et la mutation des emplois actuels, nos universités doivent aussi se préparer à lancer de nouvelles formations.

Afin d'aider les recteurs et les équipes de direction de ses universités membres, la FIUC a créé une Unité de prospective de l'enseignement supérieur. Ses activités sont les suivantes : publication d'un rapport annuel sur " L'avenir des emplois ", publication d'un rapport annuel sur l'enseignement supérieur catholique ; animation de débats et de séminaires autour des mutations des métiers et donc des nouvelles formations à créer pour les étudiants.

Vous pouvez visiter la page dédiée à cette unité ici : Département de Prospective de l'Enseignement Supérieur

5. Présence mondiale et travail en réseau : partage d'expériences

La présence de la FIUC dans les institutions internationales date de 1965, cette voix internationale catholique dans le domaine du savoir se fait entendre à Paris à l'UNESCO avec un statut d'observateur, obtenu en 1967 ; à New York au Conseil économique et social de l'ONU (ECOSOC) ; à Genève au Conseil des droits de l'homme de l'ONU ; à Strasbourg au Conseil de l'Europe. La Fédération est également présente au Forum des parties prenantes de l'enseignement supérieur de l'OCDE et au Réseau des groupes de réflexion et des institutions universitaires de l'OSCE.

Dans tous ces cas, la voix des universitaires catholiques, via le réseau d'experts de la Fédération, trouve un écho.

6. Le portail mondial des universités catholiques

Au cours de l'année 2020, la FIUC a lancé un portail unique pour toutes les universités catholiques, avec des fonctionnalités pratiques réservées aux affiliés de la Fédération.

Cet outil de coopération vise à fournir une vue d'ensemble la plus complète possible de l'enseignement supérieur catholique et à favoriser la collaboration entre les universités affiliées via une plate-forme de collaboration, des appels à collaboration, des appels à projets, etc.